Socialisme ou Barbarie !

 

Mon métier: analyste de systèmes informatique, pourquoi je précise ce détail ? parce que ma profession m’entraîne et m’exige à évaluer des systèmes complexes et globaux pour fractionner chacun des processus involucrés avec les informations connues (bases de données) pour fractionner une logique complexe en étapes cohérentes et autosuffisantes pour assurer la cohérence a niveau local ainsi que la viabilité et robustesse du système tout entier dans sa généralité du système global.

Les théoriciens et leurs politiciens capitalistes ne cherchent que des résultats fragmentés et isolés de la même manière que la médecine pharmaceutique s’attaque aux symptômes des maladies plutôt qu’aux causes qui les provoquent. Pour combattre la délinquance et la misère il faut combattre la richesse qui est la cause des inégalités et exclusion sociale qui génère la violence légitime des opprimés contre ses oppresseurs. Le système capitaliste tout comme l’était le féodalisme du moyen age quand une caste de privilégiés, les rois et les nobles vivaient avec toutes les commodités et privilèges par l’exploitation de leurs vassaux.

Le système financier mondial parasite avec ses gigantesques bénéfices les ressources mondiales et soumet les peuples au travail esclave pour leur survie, les capitalistes ne font rien d’autre que spéculer avec la famine des nations en même temps qu’ils dupliquent leurs capital fiduciaire puisqu’il est aujourd’hui admis par les meilleurs économistes mondiaux que leurs capitaux ne représentent rien, comme si bien l’a dis Mao Tsetung: “l’impérialisme nord-américain est un tigre de papier”.

Le système financier n’est autre chose que l’instrument des oligarchies pour faire travailler les peuples pour leur payer des dettes et des intérêts au lieu de travailler pour le développement de nos communautés et nations. Non seulement ils ne sont que des parasites et truands, sinon qu’ils sont le maillon qui blanchit tous les trafics: la corruption, le trafic de drogues, d’êtres humains et organes… Les peuples ne doivent rien a ses sangsues, tout au contraire, ils nous ont spoliés depuis des siècles et il convient de les éliminer. La FAO (Organisme de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture) indique que l’humanité produit suffisante nourriture pour 12’000 millions de personnes, et alors que nous ne sommes que 7’000 million, a ce jour, il y a plus de 1’000 millions d’êtres humains qui meurent de faim. Socialisme ou Barbarie !

Ernesto Bustos, 17/02/2015

Publicidad Google